EMMANUEL KOCH

Au revoir Bruno

Ce 17 août 2017, Bruno Bacq, talentueux violoniste vient de nous quitter.

Merveilleux et inaltérable second violon du quatuor municipal, il était là, le 27 juin 2010, pour rendre hommage à son ami Emmanuel,

fidèle à la devise des mousquetaires « tous pour un, un pour tous ».

C’est ce témoignage que je voudrais vous faire partager.

Pour cette rentrée 2017, en harmonie avec la rentrée 2016, l’adagio et le final du quatuor de Mozart « La chasse ».

Micheline.

Et pour toi Bruno 

Adagio d’Albinoni 

In  « Concert au fil des ouvrages d’Art » éd.Duchesne

Direction Emmanuel Koch (violon), Bruno Bacq (violon), Janos Keresztes (alto), Robert Masson (violoncelle) Jean-Gabriel Raelet, Armand rahier (Hautbois) Christian Halleux (orgue) et la chorale « Les colibris » sous la direction de Marcel Warny.


Ça commence comme un murmure, se transforme en une caresse, puis devient une prière de plus en plus pressante qui clame notre  besoin de paix, d’entente et de compréhension mutuelle.

Fasse que cette prière délivrée déjà en 1992, lors de la 6ème rencontre internationale des religions pour la paix soit reçue . 

« La colombe revint vers lui sur le soir, tenant dans son bec une feuille d'olivier fraîche ». Gen,8,11.

Erbarme dich, mein Gott "enregistrement live".

 

En cette période de Pâques, vous êtes invités à pénétrer dans l’impressionnante église St-Charles Borromée à Anvers pour écouter le magnifique solo « Erbarme dich, mein Gott » interprété par Emmanuel (1). Morceau de prédilection qu’il ne pouvait créer sans avoir les larmes aux yeux. Il disait : « j’irais jusqu’au bout du monde pour le jouer ». Et, à chaque fois, la même magie se dégage, le public est dans l’émotion et la presse répercute l’excellence de son jeu. Car, le fait mérite d’être souligné, pendant 25 ans Jan Valach, organiste, compositeur, chef d’orchestre et organisateur de la « Passion selon St Mathieu » événement artistique de toute première importance dans la Ville d’Anvers a fait appel à un orchestre liégeois (2), « Les solistes de Liège » dont Emmanuel était le violon-conducteur (3).
Comme les cinq mille anversois présents à ce jubilé de 2001 savourons ce moment d’une indicible beauté.
Merci de le partager et de le faire partager.
Micheline

(1) « La passion selon St Mathieu » J S Bach, enregistrement live, Eglise St Charles Borromée, Anvers, 2001.
(2) Si vous voulez plus d’informations sur cet événement, vous pouvez poser vos questions dans le « Livre d’Or » du site emmanuelkoch.com.
(3) Wikipédia, Henri-Emmanuel Koch.

Le Favorito "enregistrement live".

E.Koch, Solistes de liège, conservatoire de Liège 17/10/91

 

C’est avec ces notes vives et légères que je vous souhaite un Noël plein de tendresse et de joie.

Puisse ce « favorito » vous permettre de terminer l’année au pied du sapin en toute sérénité et de la commencer avec optimisme dans la chaleur de votre foyer.

Pourquoi ne pas l’écouter aussi en famille autour du repas de la Saint Sylvestre.

Tous mes vœux Micheline

 

Vous pouvez vous exprimer dans « le livre d’or », si vous le souhaitez.

Cela me ferait très plaisir d’avoir votre avis.

 

Photo: couverture du livre « Un homme pour toutes les saisons » J.Brouwers.

Peinture: Ph. Waxweiler.

 

Le quatuor est composé de :

Emmanuel Koch, violon Bruno Bacq, violon Janos Keresztes, alto Robert Masson, violoncelle

Une rentrée pas comme les autres.

Parmi les quatuors que le jeune Mozart a dédiés à son aîné, le compositeur Joseph Haydn, il en est un qui convient intimement à cet automne 2016 en préparation : « La chasse » .

Voici une des facettes du talent d’Emmanuel qui aimait particulièrement ce quatuor. Il se plaisait à dire :  « le quatuor à cordes est la forme la plus pure de la musique de chambre ».

Vivons donc cette nouvelle rentrée avec allégresse.

Micheline

Souvenir…

« Souvenir » de Drdla et « la Czardas » de Monti, une merveilleuse émotion pour commencer une journée magique. 
Qu’ont en commun FrantiŠek Drdla et Vittorio Monti ?
La même composition tendre, impétueuse, romantique qui permet au violon d’exprimer toute la nostalgie tchèque et l’impertinente liberté de l’Italie en communion avec le tempérament hongrois.
Emmanuel Koch et Joop Grubben, dans la belle complicité d’un jeu parfaitement nuancé, forment le duo des frères Davidoff Andrei et Serguei, pseudonymes empruntés pour la circonstance, deux grands virtuoses avec une âme d’enfant.

En ce 4 juin, laissons nous enchanter !

Merci

C'est Noël !
Ouvrons une fenêtre sur la beauté .
« Le cygne de St-Saens » glisse sur l'étang au gré du violon d'Emmanuel.
Je vous souhaite un merveilleux noël !
Micheline
 


Pour Thaïs…

En ce beau jour d'automne, laissons nous bercer !

Thaïs fut une belle courtisane athénienne intrépide sur les pas d'Alexandre dans sa conquête de l'Asie. Anatole France l'a célébrée dans un roman, Jules Massenet dans un opéra.


Mais elle fut aussi une ravissante persane pour laquelle Emmanuel aimait jouer ce morceau.

Il l'interprète ici avec la magnifique harpiste, Clélia Mertens .


L'aventure démarre le 7 juin 2015 avec la naissance du double album « L'âme d'un violon », célébrée à l'Hôtel de Ville de Liège (1).

Elle va remonter dans le temps au fil de la carrière de « ce violoniste bien de chez nous », au fil de la Meuse. Ode à Liège ! son terreau auquel il est resté indéfectiblement attaché, ode surtout à la musique (2) qui fut son éternel passeport pour la liberté et le bonheur.

 

Doule CD disponible :

Echevinat de la Culture de la Ville de Liège. Féronstrée 92

4000 Liège

Tél. 04/221.92.44


echevin.hupkens@liege.be

Biographie

_________________________________________________________________

Emmanuel Koch a fait ses études au conservatoire royal de Liège, dans la classe de son père, Henri Koch a obtenu la médaille avec la grande distinction et a perfectionné ses études à Paris avec Jacques Thibaud et Georges Enesco. Il a participé à de nombreux concours internationaux ; il fut lauréat du concours de Munich en 1953, termina comme finaliste une même épreuve internationale à Venise. En 1955, il a remporté le prix Vieuxtemps avec la plus grande distinction et les acclamations du jury. Il fut également en demi-finale du Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique en 1954.

Parrainage

_________________________________________________________________

Ce site est parrainé par Monsieur Paul-Emile Mottard, député provincial, qui a dit dans la préface du livre « Emmanuel Koch - Un homme pour toutes les saisons » (3): "S'il me fallait résumer d'une phrase ce que Emmanuel représente pour moi, je dirais de lui qu'il a été l'ami des hommes, l'ami de la musique, l'ami de la vie". Monsieur Mottard, dont l'exemplaire fidélité au beau dans la culture, ne s'est jamais démentie a accepté d'être le parrain de ce site internet ciselé par les très belles images de Philippe de Ville  (4) sur les « envolées de notes cristallines et légères » que le violoniste liégeois « a laissées dans son sillage ».

 

1. La Libre Belgique, 29 juin 2015, 132 ème année, n°180 « Un violoniste bien de chez nous » Lily Portugaels.

2. Le Vif, 33ème année, n°23, 5 juin 2015 « Liège, célèbre son école de violon ».

3. José Brouwers, Emmanuel Koch Un homme pour toutes les saisons, éd de la province de liège, juin 2005.

4. Philippe de Ville, Tournages, montages et réalisations, rue des Augustins, 27 - 4000 Liège, Tél: 00 32 4 223 32 52, Gsm: 00 32 472 495 794, valsacoche@hotmail.com

5. Bernard Tirtiaux , Les sept couleurs du vent, éd Folio,1997,prologue , p.12

Copyright © Micheline Chamberlan. Tous droits réservés.